Comment détenir les titres de sa société ?

Il existe un grand nombre d’options possible pour obtenir la détention des titres d’une société. Cette étape est primordiale pour permettre à l’entreprise de fonctionner correctement. Votre choix dépendra des avantages que vous souhaitez acquérir.

Les solutions possibles pour détenir les titres de sa société

Le système de détention des parts sociales ou des actions d’une entreprise doit être remis en compte lors de la reprise ou de la création. Dans le but d’avoir les titres d’une société, il existe un grand nombre d’options possibles. La détention des titres personnellement ou au nom propre est une solution envisageable. Il s’agit d’un système utilisé par les créateurs d’entreprise car ils coïncident avec plusieurs projets. Pour octroyer la détention d’un titre de société au nom propre, il est primordial de réunir quelques actionnaires seulement. Ce système implique pour l’entrepreneur une simplicité en matière de gestion. En effet, il y a la réduction de la charge de travail administratif. Il y a la réduction d’impôt et divers enjeux liés à la fiscalité.

Détenir les titres de sa société est une initiative envisageable

La détention des titres d’une société peut se faire par l’intermédiaire d’un holding. Il s’agit d’une solution appréhendée lors de la reprise d’une entreprise. Elle peut être également utilisée dans le cas où le projet regroupe plusieurs investisseurs et associés. Les bénéfices d’une société holding reposent sur une fiscalité allégée, une fiscalité des plus-values des cessions des titres et des dividendes perçues par le holding. De plus, le régime mère-fille induit la possibilité pour les produits de participation reçu des filiales de remonter en privilégiant les impacts fiscaux.

Ce qu’il faut savoir sur la détention des titres de sa société

La détention des titres d’une société peut se faire par l’intermédiaire d’un PEA. Cette option regroupe des exonérations totales ou partielles d’IRPP. Cette solution n’est possible que pour les entrepreneurs détenant au plus 25 pour cent en matière de participation dans l’entreprise. Par ailleurs, cette détention ne convient pas à certains acteurs comme les porteurs de projet. La détention peut se faire en 2 temps. D’une part, une partie des titres peut se tourner vers le nom propre tandis que l’autre partie peut se focaliser sur un holding. Il s’agit d’une combinaison entre la possibilité de détention de titre d’une société. De toute évidence, le dirigeant a pleinement le droit d’associer ces 2 solutions afin de pouvoir conserver en nom propre tout en se privilégiant des avantages du holding.

Comment bien choisir son associé pour créer une entreprise ?