Congé pour création d’entreprise : avantages et inconvénients

Le congé pour la création d’une entreprise dispose d’un grand nombre d’avantages et d’inconvénients. La décision de prendre un congé pourrait vous être méthodique pour bien mener le lancement de votre activité et de vos projets.

Tout ce qu’il faut savoir sur le congé lors de la création d’une entreprise

Le congé pour création d’entreprise est considéré comme étant un dispositif appréhendé pour les travailleurs décidant d’opter pour la création d’une entreprise. L’objectif est de pouvoir créer l’entreprise sans interrompre le contrat de travail actuel. Le congé est soumis à la contrainte de durée. Des conditions tournent autour de l’obtention du congé. A priori, une ancienneté de 2 ans est obligatoire pour pouvoir bénéficier d’un congé. La durée maximale d’un congé est de 12 mois. Force est de constater qu’il faut réaliser votre demande au moins 2 mois avant la date prévue. L’employeur a le droit d’accepter ou de refuser la demande. Lors du congé, le travailleur ne reçoit pas de rémunération. Le congé pour création d’entreprise est tout à fait légal. Par la suite, le travailleur a le droit de demander une prolongation, de réintégrer l’entreprise ou de rompre définitivement le contrat de travail.

Les bienfaits d’un congé pour création d’entreprise

Il existe un grand nombre d’avantages liés aux créations d’entreprise. D’abord, le travailleur aura la possibilité de rejoindre à nouveau l’entreprise. Cette alternative est envisageable dans le cas où la création d’entreprise échouera. Il s’agit d’un moyen très appréhendé pour éviter le chômage. Par ailleurs, le congé lui permettra de se focaliser dans son projet. Le fait de travailler à temps plein sur la création de l’entreprise est un des éléments clés pour la réussite de cette dernière. C’est une façon de maximiser la réussite du lancement du projet. Vous disposerez du temps qu’il vous faudra car le congé pour création d’entreprise peut se faire sur une période d’un an renouvelable une fois.

Les inconvénients du congé pour création d’entreprise

Lors de l’obtention de votre congé pour création d’entreprise, vous devez être conscient du fait qu’il n’existe plus d’aide financière. Peu importe les raisons, une période de congé n’est pas rémunérée. De plus, le congé implique une obligation de loyauté à travers le contrat de travail en cours. Le travailleur n’a pas le droit d’exercer une autre activité ni de concurrencer son employeur. Il est possible pour un employeur de refuser votre demande de congé. Dans ce cas, le refus peut avoir des conséquences néfastes à l’égard de votre projet de création d’entreprise.

Démissionner et créer son entreprise : tout ce qu’il faut savoir
Valider son projet de création d’entreprise : comment faire ?